• Auteur:Jacques

    jacques LAUPIES

  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Archives

  • Pages

  • Méta

  • Etes vous communiste

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Ne pas se tromper la prochaine fois !

Posté par jacques LAUPIES le 25 mai 2018

 

Que dire sur ce qui se passe en Italie ?

Si ce n’est que dans ce pays comme dans de nombreux autres en Europe les politiques libérales conduite par la droite « réformiste »  et les socio démocrates sont en échec et provoquent des poussées populistes que récupèrent évidemment la droite et l’extrême droite.

Sont bien naïfs ceux qui croient qu’il en va autrement dans notre France. Les forces du grand capital savent s’adapter et tromper le peuple et ont, depuis plus de soixante ans doté notre pays d’une constitution qui leur permet toutes les manœuvres pour se maintenir au pouvoir par délégation à des commis savamment fabriqués ou manipulés.

La dernière « invention » macronienne »  en témoigne. Quelle forme prendra la nouvelle après qu’ait été épuisées toutes les autres depuis les gaullismes orthodoxes des années soixante, les centrismes droitiers des années soixante dix, le social démocratisme des années quatre vingt et quatre vingt dix avec l’installation d’un social libéralisme renaissant dans les années deux mille après un retour des courants « bonapartistes » de de la première décade.

Chacune de ces périodes a mis en avant des Présidents qui les  ont incarnées De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron le petit dernier !

A chaque fois s’y sont ralliés des forces politiques adéquates et diverses, parfois ultra réactionnaires, parfois réputées « révolutionnaires » avec ce phénomène particulier :  leurs échecs donnant naissance à des voies de garages massives comme celui que constituent  le courant national et l’abstentionnisme.

Mais à chaque fois les forces du capital y trouvent leur compte en fonction des circonstances et du rapport des forces sociales et politiques.

Les concessions à la demande populaire sont très rares et le plus souvent s’inscrivent dans la destruction des grandes victoires sociales de la libération ou de 1968 !

Certes la société change, de grandes luttes sociales permettent de protéger certains acquis, des avancées sociétales importantes permettent de vivre mieux les différences. Mais les grandes questions que pose le développement des inégalités sociales, le maintien des équilibres écologiques, la paix ici et dans le monde deviennent préoccupantes.

Pour les résoudre le monde a besoin (car la dimension du malaise est planétaire) d’un sérieux renversement des pratiques politiques certes mais des politiques tout court, c’est à dire passer de cette accaparation gigantesque des richesses produites par une poignée à leur distribution au plus grand nombre.

Il y a suffisamment de forces imprégnées de cette idée dans ce pays pour y parvenir encore faut-il qu’elles échappent à celles, plus obscures mais bien réelles qui font dans la manipulation.

C’est pour cela qu’il faut que le peuple dispose d’organisations puissantes imperméables à ce risque, ce qui est la meilleure garantie pour le rassemblement majoritaire. Cela n’ôte en rien le respect et l’écoute des autres.

 

En Italie, Giuseppe Conte chargé de former un gouvernement de démagogues et xénophobes

Mercredi, 23 Mai, 2018
Humanite.fr
Giuseppe Conte sera avant tout l’exécuteur d’un programme négocié entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles. Photo : Vincenzo Pinto/AFP

Giuseppe Conte sera avant tout l’exécuteur d’un programme négocié entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles. Photo : Vincenzo Pinto/AFP
Sergio Mattarella, le président de la République italienne, a fini ce mercredi par accéder à la demande de la future coalition gouvernementale. Il a convoqué Giuseppe Conte pour le charger de former un exécutif. Ce dernier est une figure de compromis entre forces qui ont remporté les élections du 4 mars. Matteo Salvini, leader de la Ligue, refusait que ce poste échoie à celui arrivé en tête des élections, Luigi Di Maio, dont le Mouvement 5 étoiles (M5S) avait rassemblé 37 % des voix.
Giuseppe Conte est un professeur de droit, avocat, inconnu du grand public et novice en politique. Le M5S avait annoncé, en campagne, vouloir en faire le ministre de l’Administration publique. Ce dernier devrait chercher à obtenir un vote de confiance des députés et sénateurs dès mardi ou mercredi.
 
Se campant en « avocat des Italiens », il a promis hier de les « défendre (…) dans toutes les instances européennes et internationales, en dialoguant avec les institutions européennes et avec les représentants de tous les pays ».
 
Il va maintenant s’attacher à composer son équipe, en contact avec le M5S et la Ligue, et sous l’œil vigilant du président de la République. Même si la coalition au pouvoir n’envisage pas de sortir de la monnaie unique, la Ligue insiste pour placer Paolo Savona, adversaire de l’euro, au poste de président du Conseil, ce que semblait refuser, ces derniers jours, Sergio Mattarella.
 
Les marges de manœuvre du futur chef de gouvernement seront étroites. Giuseppe Conte sera avant tout l’exécuteur d’un programme négocié entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles, dont il n’est pas sûr qu’il puisse être appliqué dans sa totalité. En effet, ses deux mesures phares s’avéreront onéreuses pour les dépenses publiques : l’impôt sur le revenu à taux unique devrait coûter 50 milliards d’euros, au bénéfice des plus riches ; quant à l’allocation-chômage de 780 euros, elle devrait revenir à 17 milliards d’euros. Giuseppe Conte pèsera peu face à un Matteo Salvini, leader de la Ligue, qui devrait devenir ministre de l’Intérieur pour appliquer son programme xénophobe, et qui pourra faire valoir sa progression dans les sondages. Si la Ligue pesait 17 % des voix il y a deux mois, les enquêtes d’opinion lui accordent aujourd’hui plus de 20 %.
Ne pas se tromper la prochaine fois !
journaliste
if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Lorette Autrement |
Bernard VIDAL - Un nouvel a... |
Energie Nouvelle pour Heill... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vallorcine: Elections munic...
| servir connaux
| Le site de la liste Gif, os...