• théatre de Tarascon

    théatre

  • Réunion en 1968

    Réunion en 1968

  • Rue Blanqui

    Rue Blanqui

  • Ian Brossat chef de file des communistes aux européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

C’est Jean qui rit et Jean qui pleure

Posté par jacques LAUPIES le 14 juillet 2018

 

Que d’encre et de mots pour cette coup et du monde qui galvanise les français. Tout simplement parce que peut-être ils vont la gagner  cette  coupe.

Enfin il est plus juste de dire cette équipe  qui a  déjà réussi à faire naître une ferveur populaire que  bien de courants  politiques  rêveraient d’avoir en soutien.

Mais bon la récupération, à défaut, peut permettre de donner l’impression qu’ils sont pour quelques chose dans ce parcours déjà prestigieux.

Evidemment on ne peut pas rester indifférent à des défilés sur les Champs Elysées  où se côtoient des jeunes de toutes conditions sociales, y compris celle plutôt bourgeoise du 16ème qui va côtoyer les sauvageons du 93.

Certains, disons de ma tendance politique, se contiennent ou pas, pour dire qu’il est bien dommage qu’ils ne soient pas aussi  enthousiastes et envahissants, pour manifester en faveur de la défense de l’emploi, des salaires, de l’école et de l’université, du statut des cheminots, contre la  mise en cause des services publics !

D’autres vous dirons que cela n’a rien à voir, que l’effet n’est que passager, comme l’a d’ailleurs été dans un autre domaine plus sérieux et plus dramatique la réaction « je suis Charlie », mais  que tout « rentre dans l’ordre » le temps d’un engouement ou d’une protestation…

Je veux bien !

En attendant les « opportunistes » sont là qui se saisissent de la liesse populaire et l’on a beau me dire que l’on ne peut mésestimer,  ce qui au fond ne serait qu’un défoulement significatif d’un besoin de fraternité, de partage d’un instant ou l’on oublie tout le reste, je trouve bien triste cette joie hystérisée dans le cadre d’un spectacle ! 

D’autant qu’à la fin, de l’autre côté, il y a toujours un vaincu qui voit sa foule « pleurer » dans la défaite. 

Come on dit « C’est Jean qui rit et Jean qui pleure »

Mais le spectacle je ne lae manquerai pas demain !

Image de prévisualisation YouTube

 

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Lorette Autrement |
Bernard VIDAL - Un nouvel a... |
Energie Nouvelle pour Heill... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vallorcine: Elections munic...
| servir connaux
| Le site de la liste Gif, os...