• Auteur:Jacques

    jacques LAUPIES

  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Archives

  • Pages

  • Méta

  • Etes vous communiste

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Religion

Convaincu que les religions ne jouent que très rarement un rôle positif dans l’émancipation humaine, on peut tout autant les accepter, les respecter et débattre sur la question fondamentale qu’elles posent : y a-t-il antériorité de l’esprit sur l’être (la matière) ? Et même si l’on répond oui à cette question, comme le font les croyants, on n’est pas pour autant un vilain réactionnaire qui accepte de se soumettre à tous les prophètes et institutions religieuses lorsque ces derniers instrumentalisent les religions à des fins politiques. Généralement ceux-ci tendent à perenniser des systèmes d’exploitations dont évidemment les profiteurs s’accomodent fort bien.

Mais au nom de la religion et de ses idéaux de justice, de fraternité, de solidarité, d’amour, il arrive que des peuples entiers, des classes sociales opprimées entre en lutte pour leur libération. L’histoire de l’Humanité est remplie d’exemples qui prouvent cela . Cependant il  en est des idées religieuses comme des politiques : elles sont très souvent dogmatisées en fonction des besoins plus ou moins reliés à des types de rapports sociaux et économiques. Cela a très souvent pour effet de couper une partie des pratiquants, voire des militants quand il s’agit d’un parti politique, de la majorité de leurs semblables, de les isoler, de les désocialiser. De la naissent les sectarismes au service souvent d’une caste qui se constitue et devient par ce moyen manipulatrice.

La religion offre évidemment l’avantage d’en référer à la parole divine, qui inventée de toutes pièces, peut servir les pires causes , utiliser les pires moyens pour les défendre sans susciter la moindre discussion. L’exemple extrême du kamicase en est la démonstration tout comme celui de la torture.

Combien d’êtres humains n’ont eu a un moment de leur vie la tentation même sans aller jusqu’au crime, d’imposer leur vérité, vint elle de Dieu ou de leur raison ? Sommes nous à l’abri de cette violence ? Même si inconsciemment ils sont mus par des intérêts particuliers, sur fond purement économique, et même parfois à cause de cela exclusivement, leur idéalisme « philosophique » peut les entrainer dans une recherche de pouvoir tout aussi néfaste que  l’acceptation de la soumission qui les menace également.

Nous préférons nous en remettre à l’esprit scientifique en acceptant par avance son fondement qui est basé sur la démonstration, l’explication, le vérifiable, dans une recherche permanente n’excluant pas l’erreur mais rejetant les fantasmagories que constitue la plupart des fondements religieux.

Quand j’entends dans une émission religieuse le dimanche matin sur une chaine de télévision publique un prêtre nous expliquer l’existence de l’homme par la création d’Adam et Eve, il me semble que nous ne sommes plus dans le religieux, mais dans une démarche totalement obscurantiste de nature à saper toute idée d’évolution des espèces donc de notre capacité à influer sur notre propre devenir. Bien sur on pourra toujours me rétorquer que cela ne freine pas le progrès, qu’il y a le moteur profit qui dépasse cela et que depuis fort longtemps l’humanité progresse avec en parrallele une bonne dose de mysticisme.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Lorette Autrement |
Bernard VIDAL - Un nouvel a... |
Energie Nouvelle pour Heill... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vallorcine: Elections munic...
| servir connaux
| Le site de la liste Gif, os...